Infirmerie

PROTOCOLE SANITAIRE (17/06)

Par Alexandra Belin, publié le mardi 17 novembre 2020 10:52 - Mis à jour le jeudi 17 juin 2021 09:56
masque-et-gestes-barrieres.png
Le protocole et la FAQ évoluent régulièrement. Le lien vers la foire aux questions du ministère de l'Education Nationale est à jour. En pièce-jointe, également la version la plus récente.

Mise à jour du 17 juin 2021 et foire aux questions actualisées :

Comment sont identifiés les contacts à risque dans les classes de collèges et lycées avec examen de fin d’année ? La recherche des contacts à risque devra toujours être réalisée au sein des classes concernées par un examen. L’apparition d’un cas confirmé parmi les élèves des classes de collèges et lycées avec examen en fin d’année n’entrainera pas l’éviction systématique des élèves de la classe concernée. Seuls les élèves identifiés comme contacts à risque selon la définition de Santé Publique France (port du masque, respect de la distanciation, etc.) seront soumis aux règles relatives aux « personnes contacts à risque ».

Mise à jour du 28 mai 2021 et foire aux questions actualisées :

Pour le DNB :

Ma classe a été fermée car un de mes camarades est positif à la Covid-19, suis-je autorisé à me présenter aux épreuves ?

Oui, les élèves dont la classe est fermée pourront se présenter à un examen s’ils n’ont pas été formellement identifiés comme contacts à risque au sens de la définition de Santé publique France (port du masque, respect de la distanciation, etc.). En revanche, les candidats formellement identifiés comme contacts à risques ne pourront pas se rendre aux épreuves. Ils seront convoqués à des épreuves de remplacement.

En pièce-jointe la FAQ du 21_05_2021

Mise à jour du 03 mai 2021 et foire aux questions actualisées du 11 mai :

Les cours d’EPS sont organisés dans le respect des gestes barrières. A compter du lundi 3 mai, la pratique en intérieur est de nouveau autorisée sur l’ensemble du territoire. Toutefois les activités physiques en extérieur ainsi que les activités « de basse intensité » en intérieur permettant le port du masque dans les gymnases sont à privilégier notamment dans les départements faisant l’objet de mesures de freinage renforcées.

 

FAQ : https://www.education.gouv.fr/covid-19-questions-reponses

 

 

Mise à jour du 25 avril 2021:

https://www.education.gouv.fr/covid19-mesures-pour-les-ecoles-colleges-et-lycees-modalites-pratiques-continuite-pedagogique-et-305467

https://www.education.gouv.fr/covid-19-questions-reponses :  également disponible en pièce-jointe (PJ), modifications en jaune.

Pour l'EPS, une fiche "repères" sur l’organisation de l’EPS est mise en PJ afin d’éclairer l’ensemble des questions que peuvent se poser élèves et professeurs.

Les mesures du 27 mars s'appliquent maintenant à tout le territoire métropolitain.

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Il vous est demandé de prendre les précautions d'usage avant de conduire vos enfants à l’école et de nous informer si l’élève ou un autre membre du foyer est atteint de la Covid-19, en précisant le cas échéant si un variant a été détecté, ou si l’élève a été identifié contact à risque. Un défaut d’information rapide ne permettrait pas de repérer et interrompre les chaînes de transmission dans l’espace scolaire.

Variants sud-africain et brésilien : Pour l’ensemble du territoire, une fermeture de la classe est également mise en oeuvre dès qu’un élève est identifié comme contact à risque d’un parent, d’un membre de la fratrie ou de toute personne vivant dans le même foyer que lui contaminé par une variante sud-africaine ou brésilienne. Tous les enfants et le personnel sont testés à J0. Si le test est négatif, il est recommandé, pour les enfants, de réduire les contacts et de rester à la maison autant que possible, de surveiller régulièrement la température et d’effectuer un test au moindre doute.

Mise à jour du 27 mars 2021:

« Tracer – Tester – Isoler »
Les règles de contact-tracing en milieu scolaire ont été significativement renforcées depuis début février en lien avec les autorités sanitaires, dans le contexte de la circulation des variantes du virus et d’une recrudescence de l’épidémie en population générale.
A compter du 27 mars, dans les départements faisant l’objet de mesures renforcées la survenue d’un cas confirmé parmi les élèves entraîne systématiquement la fermeture de la classe à laquelle appartient l’élève pour une durée de 7 jours.
Cette règle s’applique pour tout élève déclaré cas positif par ses responsables légaux à compter du 27 mars. Les élèves cas positifs sont isolés pour une durée minimale de 10 jours (pour les cas symptomatiques à partir de la date des premiers symptômes ; pour les cas asymptomatiques à partir de la date du prélèvement).
Tous les autres élèves de la classe seront considérés comme contact à risque et les mesures décrites ci-dessous pour les contacts à risque leur sont applicables.
En particulier, à l’issue de la période de fermeture, les responsables légaux des élèves de plus de 6 ans devront attester sur l’honneur de la réalisation d’un test par l’élève et du résultat négatif de celui-ci. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire de l’élève sera maintenue jusqu’à la production de cette attestation ou à défaut pour une durée maximale de 14 jours.
Pour l’apparition d’un cas confirmé parmi les personnels la règle est inchangée.
Comme dans les autres cas de fermeture pour raison sanitaire, les responsables légaux peuvent bénéficier des facilités mises en place par le Gouvernement pour assurer la garde de leurs enfants lorsqu’ils ne peuvent télétravailler.

Mise à jour du 16 mars 2021 :

 La durée de l’isolement des contacts à risque suite à l’évolution des consignes de la Direction générale de la Santé :

Les personnels et les élèves d’école élémentaire, de collège ou de lycée identifiés comme contacts à risque doivent immédiatement réaliser un test antigénique, afin de pouvoir déclencher sans attendre le contact-tracing en cas de positivité. Un résultat négatif ne lève pas la mesure de quarantaine de la personne contact.

•             Pour les contacts à risque hors foyer, la mesure de quarantaine prend fin en cas de résultat de test négatif (antigénique ou RT-PCR) réalisé à 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé et en l’absence de symptômes évocateurs de la Covid-19. En l’absence de test à J7, la quarantaine est prolongée jusqu’à J14.

•             Pour les contacts à risque du foyer, la mesure de quarantaine prend fin en cas de résultat de test négatif (antigénique ou RT-PCR) réalisé 7 jours après la guérison du cas confirmé (soit à J17) et en l’absence de symptômes évocateurs de la Covid-19.

Les responsables légaux des élèves doivent attester sur l’honneur de la réalisation du test et du résultat négatif de celui-ci. En l’absence d’une telle attestation, l’éviction scolaire est maintenue jusqu’à sa production et pour une durée maximale de 14 jours pour les contacts à risque hors foyer et 24 jours pour les contacts à risque au sein du foyer.

Les enfants de moins de 6 ans identifiés comme contacts à risque ne sont pas concernés par la réalisation d’un test préalable au retour. Le retour à l’école pourra intervenir dans les délais suivants :

•             Pour les contacts à risque hors foyer, après 7 jours d’isolement à compter du dernier contact avec le cas confirmé en l’absence de symptômes évocateurs de la Covid-19.

•             Pour les contacts à risque du foyer, après 7 jours en l’absence de symptômes évocateurs de la Covid-19 après la guérison du cas confirmé (10 jours après l’apparition des symptômes ou 10 jours après le prélèvement positif pour les cas asymptomatiques) soit après 17 jours.

 

 Les cours d’EPS se déroulent ainsi :

Les cours d’éducation physique et sportive (EPS) ont-ils lieu ?
Les cours d’EPS sont organisés dans le respect des gestes barrières. A compter du samedi 19 mars, la pratique en intérieur est de nouveau autorisée sur l’ensemble du territoire. Toutefois les activités physiques en extérieur ainsi que les activités « de basse intensité » en intérieur permettant le port du masque dans les gymnases sont à privilégier notamment dans les départements faisant l’objet de mesures de freinage renforcées.
Une fiche « repères » sur l’organisation de l’EPS est mise à disposition afin d’éclairer l’ensemble des questions que peuvent se poser élèves et professeurs.
Les gymnases des collectivités utilisés pour l'EPS sont-ils ouverts?
Oui, les gymnases des collectivités territoriales peuvent être utilisés pour la pratique des activités physiques et sportives sur le temps scolaire y compris pour l’UNSS. En dehors du temps scolaire, ces installations ne peuvent être utilisées que pour des activités autres que les activités physiques et sportives.
Les activités physiques et sportives des mineurs sont-elles autorisées sur le temps péri-scolaire et extra-scolaire ?
Les activités physiques et sportives en intérieur organisées sur les temps périscolaire et extra-scolaire sont suspendues. Néanmoins, la pratique de ces activités en extérieur est autorisée dans le respect des gestes barrières.
L’utilisation des vestiaires est-elle autorisée ?
Dans la mesure du possible, les élèves viennent en cours d’EPS déjà vêtus d’une tenue adaptée à l’activité physique. Si le recours aux vestiaires est inévitable (les élèves devant changer de tenue avant et/ou après l’activité) et à défaut de vestiaires individuels, les vestiaires collectifs peuvent être utilisés dans le strict respect du protocole sanitaire. Ces vestiaires peuvent se situer au sein des établissements ou dans les gymnases des collectivités habituellement utilisés (même pour une activité se déroulant à l’extérieur de ces derniers). 

L'UNSS reprend début avril.

Chers parents,

Les dernières annonces sanitaires nous obligent à être encore plus vigilant.e.s quant aux gestes barrières. Depuis la rentrée, le collège Simone Signoret, propose un accueil sanitaire renforcé:

- Un affichage efficace aux abords et dans le collège pour rappeler les gestes essentiels

- La limitation du brassage: une classe-une salle et aération de la salle toutes les deux heures.

- Du gel hydro-alcoolique dans chaque salle et les deux halls, avec une attention particulière au port du masque et aux lavages des mains en entrant et en ressortant de la salle de classe.

- Un accueil à la demi-pension pensé avec la distanciation sociale: les élèves sont placé.e.s par classe, avec une distanciation sociale d'un mètre et en quinconce/ Aération entre les deux services.

- Dans l'hypothèse où le collège devrait fermer partiellement ou totalement, le plan de continuité pédagogique s'appliquera avec la mise en place d'enseignements à distance.

- Suite aux annonces du président de la République relatives au confinement, les parents devront se munir d'une attestation scolaire pour déposer et récupérer son enfant au collège. ⇔Vous trouverez cette attestation en pièce jointe. Votre enfant n'a pas besoin d'attestation pour se rendre au collège, il ou elle veillera à se déplacer masqué.e dans les transports et sur le trajet du collège.

 Nous vous rappelons, chers parents d’élève, votre rôle essentiel:

- dans le respect des gestes barrières (explication à votre ou vos enfants, fourniture de
mouchoirs en papier jetables, utilisation des poubelles, etc.) ;

- ne pas mettre vos enfants au collège en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 ou sein de votre famille. Les personnels appliqueront les mêmes règles.


- la nécessité de déclarer la survenue d’un cas confirmé au sein du foyer, en précisant si
c’est l’élève qui est concerné. E
n cas d’apparition de symptômes chez un élève ou un personnel ou de cas confirmé, l’article ci-dessous rappelle la procédure (mise à jour du 05 octobre 2020);

Les accompagnateurs ainsi que les intervenants extérieurs peuvent entrer dans les bâtiments scolaires après nettoyage et désinfection des mains. Ils doivent porter un masque. Cet accueil sera toutefois limité et exceptionnel.

Vous trouverez sur le lien suivant, le protocole sanitaire: education.gouv.fr/info-coronavirus

Nous vous rappelons que vous pouvez joindre le numéro nationale et gratuit accessible 7/7 et 24/h24h : 0 800 130 000. Les deux infirmières du collège sont joignables aux horaires d’ouverture de l’infirmerie.

Z.Gasmi pour La Direction.

Mise à jour du 05 octobre 2020 : Conduite observée en cas de cas positif chez un adulte ou un élève :

La cheffe d'établissement prévient la cellule COVID de la DSDEN 27. La cellule établit, en lien avec le collège, la liste des contacts à risque et la transmet à l'ARS pour validation. Une fois validée la cellule COVID transmet la liste à la CPAM. Les personnes identifiées "contacts à risque" reçoivent un courrier les informant des mesures d'isolement à respecter.

Si l'enquête n'identifie pas de "cas contact à risque" au collège, une simple information est transmise à la classe ou aux personnels du collège les informant que le strict respect du protocole a permis d'éviter une transmission.

Chers parents,

Tout est mis en oeuvre au collège afin d'accueillir le plus sereinement vos enfants dans le respect du protocole sanitaire. Votre rôle est premier et essentiel.  Vous vous engagez à ne pas mettre votre/vos enfant(s) au collège  en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille et informer le collège ensuite.Tous les personnels appliqueront les mêmes règles.

Les accompagnateurs ainsi que les intervenants extérieurs peuvent entrer dans les bâtiments scolaires après nettoyage et désinfection des mains. Ils doivent porter un masque de protection.

Les règles de distanciation physique

Dans les espaces clos (salles de classe, ateliers, CDI, réfectoires, etc.), la distanciation physique n’est plus obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves. Néanmoins, les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves.

Dans les espaces extérieurs, la distanciation physique ne s’applique pas. Toutefois, les élèves doivent porter le masque de protection, dans les espaces clos et extérieurs, lors de leurs déplacements ainsi qu’en classe lorsque la distanciation d’un mètre ne peut être garantie et qu’ils sont placés face à face ou côte à côte.

L’application des gestes barrière

Les gestes barrières doivent être appliqués en permanence, partout, et par tout le monde. A l’heure actuelle, ce sont les mesures de prévention individuelles les plus efficaces contre la propagation du virus. Les élèves bénéficieront à nouveau d’une information pratique sur les gestes barrière dont l’hygiène des mains.

Le lavage des mains aux lavabos peut se réaliser sans mesure de distance physique et doit être réalisé, a minima :

o à l’arrivée dans l’établissement ;
o avant chaque repas ;
o après être allé aux toilettes

o le soir avant de rentrer chez soi ou dès l’arrivée au domicile.

Le port du masque

Pour les personnels

Le port d’un masque « grand public » est obligatoire pour les personnels dans les espaces communs de l’établissement, notamment en salle des professeurs.

Pour les élèves

le port du masque « grand public » est obligatoire: en lieu clos comme en extérieur et en particulier lors de leurs déplacements, également aux abords du collège, et à l'arrêt de bus.

Il appartient aux parents de fournir le premier masque pour venir au collège à leurs enfants, à prévoir également pour les demi-pensionnaires, un sac hermétique pour récupérer le masque usagé au moment du repas. Des masques seront ensuite distribués aux élèves ( offerts par le Département).

La pratique de l'EPS:

Port du masque et distanciation

Le port du masque est obligatoire dans tous les temps scolaires, en tous lieux (gymnase ou espaces extérieurs). En revanche, le port du masque n’est pas possible lors de la pratique physique. Il est alors important de faire respecter par les élèves la distanciation physique. Les textes réglementaires en vigueur, éclairés par les avis du haut conseil de la santé publique, prévoient une distanciation d’au moins deux mètres en cas d’activités sportives, sauf lorsque la nature de la pratique ne le permet pas.

Lieu de pratique des activités physiques

L’activité physique est possible en gymnase. Dans le respect des règles de distanciation, les gymnases permettent la pratique de nombreuses activités physiques autres que les sports collectifs (step, danse, préparation physique, ateliers de gymnastique, etc.).

S’agissant des activités de natation, elles sont possibles et organisées dans le respect de la réglementation applicable et des règlements de chaque piscine (dont se déduit le nombre d’élèves dans une même ligne d’eau)

Usage des vestiaires

Dans la mesure du possible, les élèves viennent en cours d’EPS déjà vêtus d’une tenue adaptée à l’activité physique. Si toutefois l’utilisation de vestiaires est inévitable, le protocole sanitaire s’applique.

Le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels

Un nettoyage des sols et des grandes surfaces (tables, bureaux) les plus fréquemment touchées par les élèves et personnels dans les salles, ateliers et autres espaces communs (comme les poignées de portes) est réalisé au minimum une fois par jour.
L’aération des locaux est fréquente (toutes les trois heures). Elle dure au moins 10 à 15 minutes et est assurée au moins trois fois par jour (avant l’arrivée des élèves, durant les récréations et la pause méridienne ainsi que le soir pendant le nettoyage des locaux).

Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées après chaque service, ainsi qu'une aération entre chaque service.

L’accès aux jeux, aux bancs et espaces collectifs extérieurs est autorisé. La mise à disposition d’objets partagés au sein d’une même classe ou d’un même groupe constitué (ballons, jouets, livres, jeux, journaux, dépliants réutilisables, crayons, etc.) est permise.

La limitation du brassage des élèves

La limitation du brassage entre classes et groupes d’élèves n’est plus obligatoire. Afin de limiter au maximum les déplacements des élèves, une salle a été attribuée à chaque classe, ainsi le déplacement des professeurs est privilégié par rapport au déplacement des élèves.
De même, la limitation du brassage dans les transports scolaires n’est plus obligatoire. Toutefois, les collégiens doivent porter un masque.

Les règles sanitaires sont impératives et doivent êtres suivies attentivement et avec rigueur. Il en va de la santé de tous. Le non-respect par un élève entrainera une mise à l'écart immédiate et éventuellement une éviction du collège.

Nous ferons tout notre possible afin de garantir la sécurité de toute la communauté éducative, nous restons à votre service en vous informant régulièrement et à votre écoute.

Z.Gasmi, pour la direction

 

 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1